Pourquoi les violeurs ne tournent pas la page ?

C'est le monde à l'envers tout de même lorsque suite à un viol, la victime devient la cible du regard social et non pas le criminel. Un homme qui force une femme à une relation sexuelle, c'est un criminel ! Un violeur c'est un homme qui ne sait pas contrôler sa libido, donc un homme qui ne contrôle pas ses pulsions, c'est à dire un homme qui n'a aucun contrôle sur lui même. Le violeur devrait bénéficier d'expertise psychologique entre deux séjours en prison, pour apprendre à se contrôler. En tant que femme victime de viol, en 1993 par Manuel Valls avec la complicité de Jean Marie Pichon et en mars 2005 par Xavier Taïb avec la complicité de Nicolas Roggy, je peux vous dire que les violeurs n'arrivent pas à tourner la page après le viol.


Manuel Valls violeur

Ce qui me paraitrait normal, ça serait qu'après un viol la femme porte plainte ne serais ce que pour signaler un individu dangereux qui pourrait très bien faire d'autres victimes. Et puis suite à l'enquête l'homme est incriminé ou non, la plupart du temps, il n'est pas inquiété. Il rentre chez lui et reprend sa vie. Certains psychologue disent que le violeur et la victime sont lié dans le trauma. C'est pas faux. La victime aussi après avoir subi un viol doit supporter le regard des autres, en plus du sien sur elle même, se reconstruire et se réintégrer. Le violeur quand à lui aura pour seul traumatisme les commérages qui attaque sa réputation, comme dans 97% des cas, il n'aura aucunes difficultés à tourner les commérages à son avantage faisant faire un volte-face aux accusations et détruisant ainsi la réputation de la jeune femme qui l'aura dénoncer ou non. Parce que pour mon premier viol en 1993, je n'ai pas dénoncé Manuel Valls qui m'a clairement dit que si ça se savait j'en prendrai plein la gueule. S'il s'est fait choper par sa propre faute ! Pourtant le plus rancunier des deux sera toujours le violeur ! Pourquoi ? Tu n'as rien eu ! Même pas une contravention !



Xavier Taïb violeur

Le viol que j'ai subi en 1993 par Manuel Valls, je l'ai occulté pendant 25 ans, on ne peut pas dire que je l'ai crié sur les toits (à l'époque). Alors pourquoi tout le monde était au courant ? Enfin, au courant de la mauvaise version des faits, la version "Lolita". Non, désolé, à 15 ans je mettais des grands tee-shirt Fido Dido et des jeans sans forme de la marque Carrefour, je vous rappelle que le stretch n'existait pas encore, dans tout les cas, pas en grande surface. Quand j'ai été violée en 2005 par Xavier Taïb, j'ai carrément entendu dire que "je le méritais" entre autre "si tu portes plainte ta carrière est foutu". Si j'avais su je leur aurai répondu "Ma carrière est foutu depuis que j'ai quinze ans de toute façon". C'est à ce moment là, que j'en ai fait tout un plat, et encore pas dans l'immédiat. D'abord il m'a violé avec un mélange de GHB, anesthésiant, somnifère, puis j'ai portée plainte, ensuite il a été voir mon patron pour lui dire de me virer. Par la suite, il n'a eu de cesse de m'atteindre dans ma réputation pour m'empêcher de trouver un emploi correcte. Et le pire c'est qu'entre chefs d'entreprise à Cayenne, on se serre les coudes ! Alors moi j'ai milité contre le viol sans donner de noms durant une dizaine d'année faisant ainsi vivre les deux versions de l'histoire. J'ai finalement craqué et j'ai fait un burn out quand la gauche rejoignait le pouvoir, ce qui m'a permis de désoculter le viol de 1993, peu avant que la gauche ne sorte du pouvoir. Si personne ne m'avait embêté je ne m'en serais jamais rappelé. Mais voilà les violeurs ne savent pas tourné la page et c'est à cause d'eux si aujourd'hui j'ai fait une demande de levée de prescription.


Nicolas Roggy complice de viol

Non vraiment chaque fois que moi je suis en reconstruction et que j'essaye d'aller de l'avant, ils me mettent des bâtons dans les roues, en incitant le groupe social à la haine, en m'envoyant des pressions de la jeunesse socialiste de Guyane et de France, afin de faire de moi un exemple. Ça me donne presque envie de les plaindre, les pauvres n'arrivent pas à se reconstruire, ils n'arrivent pas à assumer qu'ils ont un problème de sexe, qu'ils n'ont aucune maitrise sur eux même. C'est triste. Tout cela pour dire que si ils voulaient bien accepter ce qu'ils ont fait et passer à autre chose. Dès que j'arrête juste cinq année de parler de ça, c'est eux qui occupent tout l'espace de parole et maintenant j'ai tout à refaire parce que c'est ma réputation contre la leurs !!!!! JE SUIS UNE FEMME BIEN !!!!


63 vues

© 2018, Magali Tranchant